To Tattoo Or Not To.

To Tattoo or not to Tattoo, that is the question…

ATTENTION. SUJET POLEMIQUE. JE SENS ARRIVER LA CONTROVERSE A 400 KM.

Il s’agit simplement d’un avis personnel, partagez le vôtre par la suite, que vous soyez d’accord ou non!

J’adore les tatouages. Vraiment. Je ne parle pas du phénomène de mode ridicule, du style “Wha-Ou, regardez un peu, oui oui, j’ai un tatouage, oui oui, oui oui”. Je ne fais pas référence aux gamines qui se font inscrire le nom de leur amoureux à quatorze ans (et qui inévitablement se font larguer par le même une semaine plus tard). Je ne défends pas les trucs faits à la va-vite, sans aucune raison, ni signification, ni réflexion préalable.

Parce que, se faire un tatouage, c’est un choix que l’on doit ensuite assumer toute sa vie. A moins qu’on le fasse retirer, me direz-vous avec une petite voix de je-sais-tout, mais ça, chers amis, c’est trente fois plus cher que le tatouage lui-même. On le fait discrètement et ça passe, mais s’il est voyant, vos embaucheurs le verront. Votre grand-mère aussi. Vos enfants aussi. Votre chien aussi, mais lui, dans l’absolu, ça ne devrait pas trop le déranger.

Donc, ça change un peu la vie. Mais ça me plait. Ce côté je-m’en-foutiste, absolument pas raisonnable, personnel et créatif, intemporel. C’est une façon de s’exprimer comme une autre je pense. Comme si cette encre que l’on arborait était une extension de soi-même, comme si l’on pouvait choisir de mettre en avant un certain aspect de sa personne, de son âme, pour la partager plus aisément avec autrui. Et à partir du moment où il est bien choisi, par rapport à soi, ça devient quelque chose de très beau. De très poétique.

“If the body is a temple, why not decorate the walls?”

cf Garance Doré

En miniature, sur le bout des doigts comme ça, je trouve que c’est d’une élégance sans nom.

faith-tattoo

Là, il faut oser, mais à mes yeux, ça en devient carrément de l’art. Vulgarité, pardon? Je trouve ça simplement beau.

Freja

Tant que cela représente quelque chose pour elle… Le mystère = meilleure façon d’entamer une conversation!

anchor tattoo

free yourselfSur les pieds, j’avoue ne jamais vraiment y avoir pensé, mais quand il y a un tel message à faire passer, à ressentir, que ce soit les ancres ou cette notion de liberté… Je cautionne tout à fait.

Donc oui, plus de surprise, je compte me faire un tatouage. Cela fait plusieurs années que j’y pense. Ce ne sera pas demain, je ne sais même pas tout à fait quand, mais ça devrait arriver. En réalité, j’attends juste de trouver la calligraphie parfaite. On a déjà essayé de m’en dissuader, mais je fais ça pour moi, et seulement moi. Donc l’avis des autres, à ce niveau-là, m’importe peu. On m’aime ou pas pour qui je suis, pas ce que j’ai décidé d’écrire sur ma peau.

Et vous alors, pour ou contre? Les tatouages riment avec vulgarité ou beauté? Lâchez-vous, que vous pensiez comme moi ou non!

Love,

Kate

Advertisements

4 responses to “To Tattoo Or Not To.

  1. J’aime beaucoup ta manière d’en parler , je suis de ton avis et c’est le coté ‘déraisonnable ‘ que j’adore , et ‘appropriation de son corps’ !
    J’en ai plusieurs et je ne peux que t’encourager à te lancer !!

    • Merci beaucoup pour ton commentaire Angélique! Oui, mon choix est fait, maintenant ce n’est qu’une question de temps. Mais ce genre d’encouragement est évidemment toujours le bienvenu! Je t’embrasse x

Any Thoughts?

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s